Posts tagged ‘Adaptation’

Crunch…crunch…Chummm

– CCCoooooursss !! Vite !

– Ferme la porte, bon sang ! Gérald, Dépêche !!

– Oh, la vache ! Y’en a plein… Bordel, mets la table contre l’armoire sur le lit devant la commode. Et laisse le fusil à portée de main.

– Et Romain ??!! Il est où ??

– Je crois qu’il est encore dehors !

– Mais… mais KESKIFOU ??

– Il voulait prendre le sécateur dans la réserve, celui dédicacé par Turner…Manu, sors pas la tête, y vont te chiquer !!

EMMMANUELLL, GEEERALD !!!!! NE FERMEZ PAS, J’ARRIVE !!!!!

– Tu crois qu’il va réussir ?

-Ben, y a quand même 200 mètres et près de 50 zombies…  Remarque, c’est lui le sportif du groupe…

– Tu lui as dit pour le piège-à-loup devant la fenêtre ?

TCHACKK

– Ah, non, tiens.

– OHH Non!! Y sont en train de bouffer notre mascotte !!!

Les Mystérieux Libraires Nantais réussiront-ils à survivre à la déferlante de zombies ? Arrêteront-ils de nous parler d’adaptations télévisuelles pour enfin nous parler de BD ? Intègreront-ils sur cette page la vidéo de WALKING DEAD de Charles Adlard et Robert Kirkman ? Ce suspens insoutenable trouvera son climax pour Halloween… Vous le saurez en suivant leurs formidables aventures !!

——————

Bon, plus sérieusement, Walking Dead est un excellent comics de « survival horror » infesté de zombies. Cependant, attention, le scénariste R.Kirkman met l’accent non pas sur ces corps putrides mais sur l’humanité des survivants. Avec leurs failles et leurs étincelles… A tel point que l’horreur n’est plus autour des hommes mais en eux.

Quant à C.Adlard (T.Moore pour les premiers épisodes) et son découpage cinématographique, ils vous poussent en état de choc une page sur deux !

Et, donc, voilà, ça y est, cette série traduite aux éditions Delcourt va passer sur le petit écran. De la chair purulente en Full HD, c’est cool, non ? Vivement Halloween !

[Et Romain, va bien, merci]

L’hiver vient

Les accrocs auront évidemment reconnu cette devise, présente au cœur des romans de G.Martin, « Le Trône de Fer« . Cette saga médiévale plus que fantastique narre le destin d’une pléiade de personnages au cœur d’une guerre de succession.
Et surtout… surtout… cette série est très addictive. Vraiment ! Malgré ses défauts, ses longueurs, ses personnages tête-à-claques, on dévore les chapitres.
Bref, je ne m’étendrai pas, il y a sur le net des milliers de pages qui en parlent mieux que moi.

Attardons-nous un instant sur le comics « Le Chevalier Errant » de Ben Avery et Brian Miller édité par Milady en mai dernier. Il s’agit de l’adaptation d’une des deux nouvelles écrites par G.Martin, en marge de la trame principale. Quelques décennies avant les événements narrés dans le Trône de Fer, un chevalier fraîchement émoulu, Dunk, se frotte à la réalité pas très reluisante de la noblesse des Sept Couronnes.

Tout est là, les ambiances des tournois, les noms qui titillent « ceux-qui-savent », les rebondissements, l’amateur ne sera pas déçu. Pour le néophyte, cette adaptation peut être une bonne entrée en matière, même s’il devra assimiler de nombreuses notions d’un seul coup. Le dessin ne déçoit pas, même s’il ne fait pas de miracles et parvient néanmoins à rendre lisible la confusion des batailles. A découvrir donc.

Mais surtout, les nouvelles qui réjouissent les fans, moi le premier, nous viennent tout droit d’Angleterre. En effet, là-bas, depuis quelques mois est tournée la série TV du roman fleuve. « The Game of Throne » (véritable titre original de cette saga) sera diffusé par HBO à la rentrée 2011. Eddard Stark, un des héros, sera campé par Sean Bean. Et là je ne peux pas m’empêcher de faire une blague sous forme de spoiler [on l’a prévenu qu’il allait encore se faire avoir comme pour Boromir ?].

Vous pouvez voir un mini mini trailer sur le site de HBO.

A suivre…

Dans les salles obscures

L’été est bien entamé, si certains se prélassent sur plages ensoleillées (dont votre serviteur), d’autres ont besoin du sentiment de liberté procurée par le grand écran.

Les blockbusters sont plutôt palots si l’on excepte le très bon « Inception » de Christopher Nolan. Ce dernier nous avait déjà gratifié de la réalisation de « Batman Begins » et « Batman the Dark Knight ».  Il faut plutôt regarder du côté des productions indépendantes pour bénéficier d’un peu d’originalité.

En ce qui nous concerne, deux très bonnes bandes dessinées viennent de connaître une nouvelle existence cinématographique : « Les Petits Ruisseaux » et « Tamara Drewe ».

On se souvient en 2007 de cet excellent album qui parle avec humour et émotion d’une partie de l’existence souvent occultée ou envisagée de manière obscure. Pascal Rabaté, s’il était encore besoin de le prouver, démontrait qu’il était un auteur hors-norme.

Posy Simmonds, dans cette comédie de mœurs, brossait avec beaucoup de lucidité et une légère ironie quelques savoureux portraits.

Donc si vous avez encore un peu de chance (salles indépendantes ? ), pénétrez dans les salles obscures. Sinon, vous aurez toujours la joie de feuilleter ces deux excellents albums.

Tamara Drewe / Posy Simmonds /éd.Denoël

Les Petits Ruisseaux / Pascal Rabaté / éd.Futuropolis