De l’humour avec le duo de Spoon & White,  le huitième album est paru en fin d’année, et c’est un réel bonheur de retrouver ces deux loosers.

Spoon, le nabot, est fan de Clint Eastwood, il se ballade donc avec un Magnum plus gros que lui. Cela n’empêche qu’il a tout de même trouvé la place pour glisser une peluche Goofy dans ses poches. White pour sa part, est le grand benêt par excellence ; le seul moyen qu’il a trouvé pour s’acheter, à défaut d’une conduite, au moins une carte de visite : ses ancêtres auraient débarqués du Mayflower. Ces deux zigottos sont amoureux de la plantureuse Courtney Balconi, journaliste à BNN. Cette chaîne d’informations qui couvre les moments chauds sert de prétextes à leurs aventures. Chaque album est une aventure complète, introduite en général par une bavure de leur cru.

Les albums précédents étaient à chaque fois un clin d’oeil à un genre cinématographique, celui-ci fait référence à LOST. Cette série ne fait pas partie de ma culture personnelle, cela ne m’a pas pour autant gêné dans ma lecture . BONNE POILADE …

SAMBRE – WERNER & CHARLOTTE tome 1

Une nouvelle époque de la saga des Sambre s’ouvre à nous. A peine ai-je commencé ma lecture que le charme agit de nouveau. Tous les personnages s’imposent par leur présence, il n’y a pas de petits rôles dans cette histoire familiale ancrée dans la folie .

Augustin et sa fille Jeanne-Sophie ont fui en Autriche suite à leurs frasques respectives, et ils tentent de retrouver de bonnes grâces par le biais de l’amitié naissante entre Charlotte et la future reine de France Marie-Antoinette. Charlotte étant l’opposée de sa mère et de son grand-père, les relations ne sont pas au mieux, l’arrivée du jeune Werner va bouleverser leur projet .

SAMBRE est une oeuvre magistrale, avec une réelle densité littéraire, qui fait partie des incontournables .

GOSICH deux tomes parus. Nous sommes en 1924, un jeune japonais arrive dans une école privée en Suisse qui accueille les rejetons de la haute société. Ce manga cumule plusieurs récits qui se succèdent chronologiquement et qui étayent une intrigue globale. Chaque histoire est une enquête que Kazuya va devoir résoudre avec l’aide de l’énigmatique Victorica recluse au sommet de la bibliothèque et sous la pression de l’inspecteur Greville de Blois qui n’a de cesse d’accabler notre héros.

L’histoire joue sur les légendes urbaines que peuvent véhiculer les élèves, l’une d’entre elles, la première, exclut Kazuya de toute amitié possible avec ses camarades : « Le voyageur du printemps apportera la mort » ; venant du Japon (l’ile du printemps), ils voient tous en lui un mauvais augure. Lorsque on le découvre auprès d’un motard décapité, les dés en sont jetés. Une série teintée d’humour de bonne distraction, notamment pour ceux qui aiment Kaori Yuki  .

Bienvenue dans l’aventure avec NOUVEAU MONDE. Voici une histoire qui nous offre un savoureux mélange entre un dessin agréable et un scénario palpitant. L’amérique du XVIII° siècle, tout commence par un naufrage, quelques survivants doivent se débarrasser des naufrageurs qui les attendent sur la côte. Emie, notre héroïne, va devoir mener sa troupe au travers des territoires indiens, pendant que Français et Anglais se livrent une guerre sans merci.

Un récit « simple » et efficace , des personnages qui nous forment une drôle d’équipe , le bien être de chacun repose vraiment sur une très fine couche de glace.

Publicités